Élastine | Fonctions | Comment la protéger? Comment l’augmenter? 03 Juil 2020 | In X115

Collagène et élastine

L’ élastine est une substance protéique aux propriétés élastiques remarquables.

Elle est le composant principal du tissu conjonctif élastique, présent en grande quantité dans l’aorte, certains ligaments et même la peau.

La matrice extracellulaire est l’élément distinctif du tissu conjonctif. C’est la partie d’un tissu externe aux cellules, à laquelle il apporte soutien et ancrage :

Le collagène et l’élastine sont les principales fibres qui forment la matrice extracellulaire.

Le collagène est responsable de la résistance à la traction, tandis que l’élastine apporte l’élasticité à la peau.

Le collagène et l’élastine sont deux protéines. La production et la résistance du collagène et de l’élastine diminuent avec l’âge, ce qui entraîne un relâchement de la peau et l’apparition de rides.

C’est pourquoi, l’augmentation de la synthèse de collagène et d’élastine est l’objectif commun des compléments antirides, des cosmétiques anti-âge et des traitements de médecine esthétique visant à inverser l’âge de la peau.

Avec l’âge, la synthèse de l’élastine est altérée et la dégradation augmente, ayant pour conséquence une diminution des fibres d’élastine. Il en résulte un relâchement de la peau et une réduction de l’élasticité de la peau.

élastine

Propriétés de l’élastine

Les fibres élastiques sont des composants essentiels du tissu conjonctif et leur rôle est de fournir l’élasticité et la résilience à la peau et aux autres tissus.

Ces fibres élastiques sont principalement composées d’élastine, à laquelle s’ajoutent un certain nombre de protéines microfibrillaires qui sont assemblées en un réseau complexe de fibres.

Leur rôle consiste à donner de la souplesse à la peau, aux artères et aux poumons.

En cas de contraction et d’étirement, les fibres élastiques ont la capacité de revenir à leur taille initiale, tout comme un élastique.

Cependant, ils ont une faible résistance à la traction, c’est pourquoi si une certaine limite est dépassée, ils se brisent facilement. Le collagène, par sa ductilité, s’oppose à la traction excessive, protégeant ainsi l’élastine de la rupture.

La présence d’un réseau de fibres élastiques intactes est fondamentale pour l’élasticité de la peau, comme en témoigne le fait qu’une exposition chronique au soleil provoque la destruction de l’architecture de ces fibres (élastose), ainsi qu’une perte d’élasticité de la peau.

Contrairement à la plupart des protéines du corps, qui sont soumises à un renouvellement continu (turnover), l’élastine ne semble pas se renouveler au cours de la vie 1 (avec une demi-vie supérieure à 70 ans).

Le turnover cellulaire de l’élastine est lent, avec une demi-vie comparable à la durée de vie humaine. Par conséquent, contrairement aux fibres de collagène, la fonction des fibres élastiques n’est pas considérée comme dépendant d’un remodelage et d’un turnover constants.

La synthèse de l’élastine augmente physiologiquement à la suite d’une lésion cutanée, comme une plaie ou une brûlure. Cependant, l’élastine nouvellement produite est une élastine peu fonctionnelle et n’exerce pas une action d’augmentation de l’élasticité de la peau.

Comme l’élastine ne peut pas se renouveler (soit elle le fait extrêmement lentement, soit elle perd certaines de ses propriétés), il est essentiel de la protéger contre l’attaque des enzymes (appelées métalloprotéases) qui compromettent son intégrité structurelle et fonctionnelle.

Une exposition prolongée au soleil active ces enzymes en provoquant des altérations morphofonctionnelles de l’élastine, qui deviennent évidentes dans l’ élastose actinique.

Protéger et augmenter l’élastine

Les pathologiques, l’inflammation, les dommages causés à la peau par le soleil et le tabagisme peuvent entraîner une dégradation des fibres élastiques.

Les rayons ultraviolet (UV) sont l’une des principales sources de dommages cutanés au fil des années et caractérisent un processus connu sous le nom de photovieillissement

L’apparition de l’ élastose solaire est l’un des principaux marqueurs du photovieillissement de la peau et se caractérise par un dépôt désorganisé et non fonctionnel de fibres élastiques 1.

Le collagène et l’élastine, sont produits par les fibroblastes, des cellules spéciales présentes dans les couches profondes de la peau (derme).

Rétinol

Mieux connu sous le nom de vitamine A, le rétinol (ainsi que ses dérivés, appelés rétinoïdes) est connu pour augmenter la production de collagène de la peau. En outre, il peut stimuler la formation et l’assemblage des fibres d’élastine.

Dans une étude in vitro, le rétinol a motivé l’expression du gène de l’élastine et la formation de fibres d’élastine dans les fibroblastes de la peau chez l’homme 2.

Vitamine C

La vitamine C (acide ascorbique) est un cofacteur de l’hydroxylation de la lysine et de la proline nécessaire pour produire la structure en triple hélice du collagène.

Elle est également nécessaire dans le processus de réticulation qui transforme la tropoélastine soluble (un précurseur) en élastine insoluble 3.

Des études in vitro (fibroblastes en culture) ont donné des résultats contradictoires, montrant que la vitamine C peut stimuler mais aussi inhiber la synthèse de l’élastine 4, 5. Dans une étude sur des rats, la vitamine C a augmenté la synthèse de collagène et diminué la perte d’élastine 6.

Il a été démontré que l’application cutanée de 5 % de vitamine C complexe avec de l’huile de rose musquée (riche en vitamines A, C, E, acides gras essentiels) et des protéoglycanes, augmente la synthèse de collagène et d’élastine 7.

Nous vous recommandons notre sérum visage X115® ACE qui sera votre allié beauté. Ce traitement multivitaminés cyclique qui apporte les 3 vitamines de la beauté dans leur état le plus pur et le plus efficace.

Siero Viso

X115® ACE | Sérum visage | Complexe anti-âge aux vitamines pures | En flacons biphasiques à dose unique | Les vitamines A | C | E | dans l’état le plus pur et le plus efficace | Pour un traitement de la beauté au maximum

Compléments alimentaires à base de collagène

En raison de son faible poids moléculaire, le collagène hydrolysé est hautement digeste, et est absorbé et distribué dans différents tissus du corps humain.

Dans le derme, le collagène hydrolysé a un mécanisme à double action :

Il a été constaté que la prise de compléments alimentaires à base de collagène (liquide ou en poudre) a révélé la faculté de favoriser la production d’autres molécules importantes pour la beauté de la peau, notamment l’élastine, l’acide hyaluronique et la fibrilline 8, 9.

Après ingestion d’un complément alimentaire au collagène buvable, ses peptides peuvent rester dans le derme jusqu’à 14 jours, offrant à la peau une protection contre les rayons du soleil, augmentant l’hydratation tout en aidant à réparer l’élastine endogène et les fibres de collagène endommagées 10.

Une étude menée sur 64 participants a révélé qu’une cure contenant 1 gramme de peptides de collagène pendant 12 semaines réduisait significativement les rides et améliorait l’hydratation et l’élasticité de la peau par rapport à un groupe placebo 11.

Dans une étude menée sur 114 femmes d’âge moyen, la prise de 2,5 grammes de collagène hydrolysé de type I chaque jour pendant 8 semaines a réduit la profondeur des rides de 20 % 12.

Dans une autre étude menée sur 72 femmes âgées de 35 ans et plus, la prise quotidienne de 2,5 grammes de collagène hydrolysé de type I et II pendant 12 semaines, a réduit la profondeur des rides de 27 % et augmenté l’hydratation de la peau de 28 % 13.

Nous vous recommandons notre complément alimentaire antirides X115®+PLUS2 qui sera votre allié beauté.

collagène acide hyaluronique

X115®+PLUS2 – Complément alimentaire anti-âge | Double formule Jour et Nuit | Avec Collagène de poisson hydrolysé (5 g), A cide hyaluronique et Extraits végétaux biostimulants | Utile pour soutenir l’activité naturelle des fibroblastes dans la synthèse du Collagène, de l’Acide hyaluronique et de l’Élastine

Génistéine

La génistéine (une isoflavone de soja connue pour les propriétés des phyto-œstrogènes) est un modulateur sélectif du récepteur d’œstrogène (SERM).

En tant qu’agoniste des récepteurs d’œstrogènes, la génistéine stimule la production de nouveau collagène. Elle inhibe la tyrosine protéine-kinase et les métalloprotéases, stimulant ainsi la production de nouveau collagène et d’élastine et inhibant leur dégradation 14.

La génistéine appliquée localement ne peut pas exercer d’effets physiologiques significatifs sur la peau à moins qu’elle ne soit encapsulée dans des liposomes. Il a été démontré que la génistéine liposomale augmente l’épaisseur et la fermeté de la peau, qui est principalement déterminée par le collagène 15.

Antioxydants et extraits de phytothérapie

De nombreux antioxydants, en particulier les polyphénols, ont montré, au cours d’études préliminaires, une action inhibitrice sur les métalloprotéinases individuelles.

L’utilisation d’antioxydants est jugée utile pour réduire les effets nocifs des rayons UV et pour prévenir le photovieillissement, grâce à leur capacité à inhiber l’expression et l’activité des MMP 16.

Dans des études préliminaires in vitro, d’autres substances ont démontré réduire l’activité des enzymes dégradant la matrice dermique comprennent les acides boswelliques 17, les centellosides 18 et le xanthohumol du houblon 19.

Thérapies médicales

Plusieurs traitements de médecine esthétique, tels que la microdermabrasion, la radiofréquence, le microneedling et le resurfaçage au laser, ont montré qu’ils agissent favorablement en stimulant la synthèse de collagène et d’élastine

Le geste d'amour Le plus précieux Pour votre peau


X115® Antiage System est un soin antirides nouvelle génération basé sur l'utilisation combinée de deux produits synergiques à forte concentration d'actifs:

  • Un Complément pour la peau, avec une double formule JOUR et NUIT
  • Une Crème antirides contre les signes de l'âge SOS TOTAL YOUTH